EXPIATION – Ian McEwan

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler d’EXPIATION de Ian McEwan publié en poche aux éditions folio !

Et aujourd’hui est un grand jour puisque ce livre vient de détrôner tous les autres dans mon cœur devenant, de fait, mon nouveau livre préféré au monde. Oui, il surpasse de loin P&P … que Jane Austen et Mr Darcy me pardonnent de là où ils sont.

Résultat de recherche d'images pour "pride and prejudice gif"

Je souhaite donc la bienvenue à EXPIATON, qui entre dans mon panthéon littéraire personnel.

 

EXPIATION. Ce livre ne vous dit peut-être rien, mais je suis pourtant certaine que pas mal d’entre vous en ont déjà entendu parler car il s’agit en fait de l’œuvre à l’origine du film REVIENS-MOI (ou ATONEMENT en vo) avec Keira Knightley, James McAvoy & Saoirse Ronan. Et ce film se trouve être l’un (voir le) film que je préfère. Et c’est donc sans grande surprise que le roman m’a plu.

EXPIATION est un drame en trois actes, un vrai. Non pas que cela soit une pièce de théâtre, non, c’est bien un roman, mais il est découpé en trois parties bien net et l’histoire est terriblement tragique.

 

remballe ce ptit sourire James, après cette scène ya tout qui part en vrille.

 

Toute la première partie du roman – qui fait tout de même la moitié du bouquin – se déroule sur une journée et je peux vous assurer qu’en une journée il peut s’en passer des choses !

Sous la canicule qui frappe l’Angleterre en ce mois d’août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu’elle surprend sa grande sœur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour se recroiser cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz. Mais est-il encore temps d’expier un crime d’enfance ?

Même si vous avouer le crime de Briony ne spoilerait pas grand-chose, je préfère vous laisser dans l’ignorance pour que vous le découvriez par vous-même car ce roman mérite d’être lu sans en savoir bien plus !

EXPIATION, est une pure (et terrible) merveille à différents niveaux mais c’est essentiellement de l’écriture dont je suis tombée amoureuse (oui, oui, je pèse mes mots) ; je n’ai vraiment rien lu de pareil en presque 23 ans d’existence. L’auteur – du moins son traducteur – m’a transporté avec ses mots et ses descriptions avec lesquels nous pouvons voir, sentir, toucher. Ses descriptions sont parfaitement justes et retranscrivent avec une précision poétique les jardins, les lieux, la chaleur d’un été étouffant, la tension d’une attente infinie au petit jour, les silences entre les personnages …

Les personnages, d’ailleurs, sont si complexes, si peu parfaits et tellement vibrants qu’on ne peut pas – ou plutôt on ne veut pas – admettre qu’ils soient fictifs.
Briony est terrible dans le sens où l’auteur lui offre dès le début du livre une grande capacité d’observation du monde qui l’entoure, j’ai adoré lire ses ressentis étrangement  et inexactement trop mature sur la vie, sur les choses qui l’entourait, sur sa propre enfance et son passage vers un âge adulte qu’elle tente de s’expliquer. Et à la fois, elle est très innocente, trop et son haute opinion de son intelligence et de sa logique va lui faire commettre son terrible crime.

Puis il y a Robbie et Cecilia. Si vous pensez encore que Roméo et Juliette est une romance dramatique (qui peut réellement encore penser cela ?!) lisez donc ce livre et découvrez par vous-même ce qu’est un amour tragique, maudit presque et cela par une enfant de 13 ans.
Cecilia est la sœur de Briony et Robbie le fils de leur domestique. Ils se connaissant depuis l’enfance, sont allés à la fac ensemble (car le père de Cecilia paie les études de Robbie) mais s’ignorent étrangement depuis quelques temps. J’aimerais tellement vous en dire plus sur ces deux personnages mais je risque de spoiler méchamment alors croyez-moi si je vous dis qu’ils sont excellents, chacun à leur manière !

Je pourrais encore vous en parlez des heures et des heures. L’histoire n’est pas jolie mais elle permet de suivre l’évolution d’une enfant qui commet ses fautes et tentent de les expier alors même qu’il est surement trop tard. C’est un livre poétique, cynique parfois, et, je pense, moqueur à certains endroits. Il est tragique, sans être pathétique. Il aborde aussi les horreurs de la seconde guerre mondiale, sans trop ménager le lecteur. J’ai tout aimé dans ce livre, même si ce n’est pas un happy-end, même si la justice est injuste et même si j’ai pleuré comme une idiote.

Ce livre, je vous le conseille mille fois ! L’écriture est belle, l’histoire est terrible et les personnages sont inoubliables.

là, c’est quand il ne se doute absolument pas de sa fin de SOIRÉE

 

ET LE FILM DANS TOUS CELA ?

Comme je vous le disais au début de l’article, ATONEMENT ou REVIENS MOI, est un de mes films préférés (obviously, il y a Keira Knightley au casting). Je l’ai vu la première fois sans lire le résumé – ahah – et je m’attendais à tout sauf à cela. Résultat ? J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps avec cette fin qui semblait me trahir et puis … je l’ai revu.

Maintenant que j’ai lu le livre, je peux vous dire que c’est l’une des meilleures adaptations que j’ai pu lire/voir. Le film suit presque à 100% le bouquin !! Sauf l’épilogue qu’ils ont modifié par soucis de compréhension visuelle. Mais sinon, c’est fidèle à l’œuvre originale autant dans le scénario que dans l’image.

 

Résultat de recherche d'images pour "atonement gif"

ai-je oublié de vous dire que Benedict Cumberbatch fait aussi parti du casting

 

Les acteurs sont excellents (je crois d’ailleurs qu’il y a eu des nominés aux oscars), la musique est parfaite (je crois qu’elle a d’ailleurs reçu l’oscar de la meilleure musique) et les décors/les costumes (cette robe verte, mon dieu !) et les paysages sont poétiquement visuels. Et je ne vous parlerai pas de ce plan séquence sur la plage de Dunkerque.

 

la dite robe verte.

 

En conclusion, si vous n’avez pas encore lu ou vu ces œuvres, n’hésitez pas. Ce n’est pas très rigolo. C’est triplement criminel même. Mais le film est vraiment beau, l’histoire d’amour aussi et les évolutions des personnages sont parfaites (pas comme dans GOT saison 8).

 

Bisous & vase cassé.

ps : desolée pour cet article beaucoup trop long.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Un commentaire sur « EXPIATION – Ian McEwan »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s