Chicago Typewriter

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un des derniers dramas de TvN, chaîne nous ayant déjà offert des pépites tels que The Goblin. Et, cette fois-ci encore, le résultat surpasse nos attentes !
Avant même de vous en parler plus en détails, je dois vous annoncer que ce drama est une merveille qui me hantera surement pendants quelques mois …

Trois personnes qui vécurent durant l’occupation japonaise de la Corée dans les années 1930 se sont vus réincarnés à notre époque.

Han Se Ju est un écrivain à succès faisant face à une dépression car il a le syndrome de la page blanche et n’arrive pas à écrire son prochain livre.
Yu Jin Oh est un talentueux écrivain anonyme qui pourrait bien aider Se Ju à sortir de l’impasse mais les mystères qui l’entourent pourraient bien être un frein.
Jeon Seol, quant à elle, est une grande passionnée de lecture, fan numéro 1 de Han Se Ju, et qui a bien du mal à poursuivre ses rêves. Douée pour tout ce qu’elle entreprend, des événements viennent se mettre sur son chemin. Quand, malgré tout, elle fait une rencontre hasardeuse avec Han Se Ju, son idole, elle va essayer de tout faire pour se rapprocher de lui tout en découvrant son vrai visage…

En parallèle, des images du passé reviennent petit à petit à Se Ju et à Jeon Seol…

Chicago Typewriter est le premier drama que je regarde et qui se déroule, en partie, dans les année 30. J’étais tellement contente ! J’adore les séries anglaises ou américaines de cette époque, alors découvrir un drama qui pourrait me montrer ce temps-là en Corée m’a ravie.

L’histoire était vraiment prenante ! Dès le premier épisode on est tout de suite intrigué par cette histoire de réincarnation et les 16 épisodes vont nous tenir en haleine jusqu’aux dernières minutes ; on est embarqué, au fil des souvenirs de nos personnages, dans une Corée occupée par les Japonais où une organisation tente de sauver son pays !

J’ai adoré suivre ce drama pour deux raisons ; j’ai appris pas mal de choses que j’ignorais sur la Corée et j’ai été vraiment convaincue par l’histoire.

On alterne, avec beaucoup de fluidité, entre les souvenirs flous des années 30 de nos personnages et la réalité de 2017 ; on n’est jamais perdu et j’ai trouvé que la réalisation était vraiment bien faite.
Les deux temporalités ont été très bien équilibrées pour, qu’au final, on se soit pas plus intéressé par l’une que par l’autre. Si les années 30 ont pour enjeux la révolution coréenne destinée à libéré le pays, le présent réserve aussi son lot d’ennuis à nos protagonistes qui vont devoir faire face à des problèmes plus « modernes » : trahisons, folie meurtrière, vol …
Le scénario était riche, sans pour autant être lourd et c’était vraiment addictif ! Si j’avais cru trouver de légères incohérences au début de la série, j’ai été ravie de voir que, les épisodes défilant, on m’apportait la réponse tout en parvenant à me convaincre !

De plus, nous avions droit à une romance vraiment magnifique, à une amitié solide, éternelle et à des personnages tellement, tellement, complets et travaillés !

Han Se Ju, interprété par Yu Ah In (que j’ai découvert ici), était un écrivain dont le talent n’avait d’égal que son égo et sa solitude.

Jeon Seol, interprétée par Im Su Jeong,  était remplie de secret, de peurs qu’elle ne pouvait s’expliquer et donc résoudre …

Leur relation a été vraiment sympathique à suivre, ainsi que leurs progressions personnelles !
Les voir évoluer à 80 ans d’intervalle était vraiment orignal et intéressant. J’ai été convaincue par ces deux-là, qui sont parvenus à me briser le cœur au passage.

Puis il y a Yoo Jin Oh, interprété par Go Gyeong Pyo (reply 1988). Ce personnage, au-delà de lancer réellement l’histoire, est tellement attachant !
La révélation sur qui il est vraiment m’a enchantée, car il permet au drama d’avancer (tout en étant extrêmement drôle).

Sa relation avec Han Se ju était vraiment bien faite ; on a droit à des scènes comiques et dramatiques qui vous feront peut-être sortir les mouchoirs (oui, j’ai sorti les mouchoirs) et c’est une amitié que j’ai adoré voir se développer au fil des épisodes.

Au final, ce trio avait une dynamique qui vous entraînait au fil de leurs souvenirs. Les différentes relations étaient traitées avec intelligence (pour une fois).
Ils étaient adorables. Et c’est exactement le mot. Adorables.
Ils ont su me toucher et j’ai réellement vécu l’histoire avec eux. Les derniers épisodes sont à couper le souffle, la qualité du jeu des acteurs est à son apogée et on ressent vraiment toute la gravité de cette révolution et ses conséquences sur ces jeunes résistants.

Les antagonistes étaient assez convaincants, notamment Baek Tae Min, joué par Kwak Si Yang (Oh my Ghostess).
Les personnages secondaires, quant à eux, étaient, pour certains, surtout présents pour le coté comique … d’autres simplement nécessaires qu’à un seul et unique but ; délivrer une information ponctuelle.

Pour terminer, je dois bien avouer que les scénaristes sont allés au bout de leurs idées, ils ne se sont pas contentés de survoler une histoire, ils nous l’ont fait vivre !
Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu des personnages aussi vrais ; ils ont des convictions, des rêves, des sentiments, des buts … ils gèrent cela différemment et nous assistons donc à trois destins bien distincts qui vous marqueront.
Si certains pourraient ne pas comprendre leurs actions/ leurs réactions, il faut surtout se placer dans le contexte et ne pas transposer leurs comportements à notre époque. Je trouve d’ailleurs que le drama illustre cela très bien.

De plus ce drama nous fait réfléchir à une question très importante dans la littérature ; les ghostwriters ; ceux écrivant à la place de la personne dont le nom figurera sur le roman donc n’ayant au final aucune reconnaissance … sans parler des manuscrits volés !

En bref, vous l’aurez compris, ente l’histoire qui m’a fait vivre par procuration et le casting exceptionnel, j’ai adoré ce drama que je conseille à tous ! Oui, oui même toi cher lecteur qui pense que « les dramas c’est pas pour moi« . Celui-ci change de l’ordinaire et saura, peut-être, te convaincre.

Bisous & bâton de cannelle.

 

Le synopsis est tiré du site Nautiljon. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 commentaires sur « Chicago Typewriter »

  1. Je viens de finir son visionnage, et comme toi ce drama va me hanter quelques temps! ^_^ Je l’ai trouvé magnifique et vraiment bien écrit. Quelques défauts par ci, par là, mais l’ensemble est très réussi. Et puis l’histoire de 1930! Un régal. Pour le coût l’année 1930 était tellement accrocheur et plaisant que l’année 2017 était presque fade à côté.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il était superbe !!
      Avec le recul, c’est vrai que certain petits points auraient pu être amélioré mais je l’ai trouvé tellement différent des autres dramas que je lui pardonne ! x)
      Tu n’es pas la première que je vois dire cela (le fait que le présent soit moins accrocheur que les années 30) mais moi j’ai adoré !! x)
      Merci pour ce commentaire ♡
      A bientôt ♡

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s