LE PASSAGE DE LA NUIT – Haruki Murakami

Hello !

Quelle surprise pour moi d’écrire sur ce blog. J’en suis ravie, je peux l’avouer et j’espère que vous serez contents de me relire un peu de temps à autres (maintenant que mes études sont presque derrière moi) !

Aujourd’hui donc, je vous parle du Passage de la nuit, un roman de l’auteur japonais Haruki Murakami. C’était une première découverte pour moi, car je ne connaissais pas du tout l’auteur et je n’avais encore jamais franchis le pas de la littérature japonaise.

C’est chose faite. Et cela sera refait.

Le passage de la nuit est le titre mais pourrait également être le résumé. En effet, dans ce court roman on nous raconte une nuit dans Tokyo. On y suit deux soeurs ; l’une errant en ville, rencontrant différentes personnes, différentes histoires, différents point de vue sur elle-même, tandis que l’autre dort. Elle dort, c’est simple, et pourtant on ne comprend pas ce qu’il se passe et la tension monte tout du long. On se demande pourquoi, comment, à cause de qui ? On se demande et on imagine trop surement. Ce n’est pas un roman qui nous mène quelque part. C’est un morceau de réalité qu’on nous décrit, qu’on nous offre presque. On devient narrateur omniscient d’une ville surpeuplée pour quelques pages.

On nous embarque pour une nuit dans la vie de quelques personnages que l’on lâche comme on les a découvert. C’est comme un flash qui nous éblouit un peu trop. Et c’est très beau puisque ça marque l’esprit.

Je n’aime pas forcément les romans sans intrigue ni but. Pourtant j’ai beaucoup aimé celui-ci. C’est particulier, je ne le nierais pas, mais c’est plein d’intelligence.

Je vous le recommande.

Aeternalis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s