TES MOTS SUR MES LEVRES – Katja Millay

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler de TES MOTS SUR MES LEVRES de Katja Millay publié chez Fleuve Editions dans la collection Territoires. Il est l’un de mes romans préférés. Je l’ai lu plus de trois fois et, à chaque lecture, il s’est avéré me plaire davantage.Ce roman est trop peu abordé sur la blogosphère, à mon gout, alors je me suis décidée à vous en faire la chronique, en espérant que ça vous donnera envie de vous jeter dessus le lire.

Je m’appelle Nastya.
Voilà 452 jours que je ne parle plus. A personne.
Depuis que quelqu’un m’a volé ma vie et ma seule passion.
Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit.
Sauf Josh Bennet.
Il est toujours seul comme moi.
Un jour, il me parle.
Et ma vie change.

Encore une fois…

Tes mots sur mes lèvres AKA The Sea of Tranquility.
Le titre original est tellement plus approprié pour cette histoire ! Je peux comprendre que la traduction oblige parfois à quelques sacrifices mais ici, je trouve que c’est totalement injustifié. De plus cela dessert le propos.
Alors oui, Tes Mots Sur Mes Lèvres, permet sans aucun doute de nous faire directement comprendre qu’on a affaire à une romance sauf que voilà … ce livre est, certes, une romance, mais pas seulement et c’est en ça qu’il m’a tant plu ! Le titre original avait une réel signification et c’est dommage qu’on l’ait perdu.

« Mourir, ce n’est pas si dur quand on l’a déjà fait.
Et c’est mon cas.
Je n’ai plus peur de la mort.
C’est tout le reste qui m’effraie. »

C’est l’histoire de Nastya, une adolescente, qui a perdu tout ce qui faisait qu’elle était elle. Si les premières pages ne nous avoue pas tout, elles nous apprennent au moins qu’elle a cessé de parler aux autres, qu’elle a quitté ses parents pour s’installer chez sa tante et qu’elle a décidé de se défigurer à grand coup d’eye-liner et de rouge à lèvre afin de dissuader les autres de l’approcher.
Elle veut rester seule, se complaire dans sa solitude et repousser d’ambler toutes personnes susceptibles de lui adresser la parole.

« Si je m’habille comme ça, c’est pas parce que ça me plaît des masses ni pour attirer l’attention. Comme tout le monde finira de toute façon par me dévisager, autant leur donner de mon propre chef des raisons de le faire. En plus, quelques regards noirs, ce n’est pas cher payé pour qu’on me foute la paix. Je fais peur à voir. « 

Si au début on peut trouver étrange les pensées qui se bousculent dans la tête de notre héroïne, on comprend rapidement qu’elle est vraiment blessée et tente de se sauver sans réellement savoir comment. On s’attache très rapidement à elle, car elle est gentille, emplie de bonté (l’auteure le dépeignant à travers des gestes simples mais éloquents) et tellement drôle !

Puis nous avons Josh, le mec qui a un « champ de force » tout autour de lui. Il reste assis seul dans la cour, n’est épanouie qu’en cours de menuiserie et n’a qu’un seul ami ; Drew. Personne ne l’embête, comme s’il faisait peur …
Les pages défilant, on en apprend un peu plus sur ce personnage peu épargné par la vie.

Les points de vue de Nastya et de Josh alternent, nous permettant de les découvrir en eux même et de les voir non comme l’autre le perçoit. Je dois avouer que j’adore quand il y a plusieurs point de vue dans un seul et même livre. Surtout que l’auteure ne raconte jamais la même chose ; on a pas la même scène vécu par Josh et par Nastya. Pas de répétition et, ça j’adore !

Au delà d’être une rencontre entre eux deux, nous avons aussi d’autres personnages qui ne sont pas simplement là pour décorer !

Je pense notamment à Drew qui est le meilleur personnage secondaire que je connaisse ! Si on pense l’avoir cerné dès sa première description, il n’en est rien. Sa famille permet aussi une grande avancé dans l’état d’esprit de Nastya.
La tant de Nastya est aussi très bien dans le rôle d’adulte pas du tout prête à élever une adolescente mais qui tente de bien faire malgré tout.

Les moments entre nos deux personnages principaux sont simplement géniaux. C’était emplie d’humour, de cynisme, d’adorabilité, de douceur …
Cependant, je dois vous prévenir, attention mesdames et messieurs, vous risquez de tomber amoureuse de Josh.

[D’ailleurs remarques assez drôle ; dans les remerciements finaux du bouquin l’auteure écrit à ses deux fils, je cite, « Je vous promets que je n’aime pas Josh Bennett plus que je vous aime vous. » voilà, ça m’a fait rire, donc je partage]

Je ne veux pas trop vous en dire car ce livre doit se découvrir ! Ne vous laissez pas avoir par les résumés qui peuvent sembler clichés, ne vous dîtes pas qu’il s’agit encore d’une énième histoire d’une fille à problème qui rencontre le bad-boy qui fait tomber tout les filles du lycée. Car non, ce n’est pas ça. C’est la rencontre et l’évolution de deux adolescents que la vie a déjà pas mal abîmés et qui tentent de trouver une solution à leur solitude.

Alors oui, c’est un avis très personnel. Je me suis peut-être beaucoup identifiée à Nastya car si ce qui lui arrive m’arrivait à moi, je ne sais absolument comment je pourrais m’en remettre. Peut-être que je la comprends car je peux totalement me mettre dans sa peau. Peut-être est-ce pour cela que j’aime autant ce roman ? Mais pas sur.

La plume de Katja Millay m’a complètement convaincu aussi. On avait vraiment l’impression de lire les pensées des ados, les mots étaient justes, jamais dans l’excès et pourtant ils étaient agencés pour former des phrases poétiquement belles.

« Je n’avais pas envie de mourir, mais j’avais le sentiment que je n’aurais pas dû être en vie. »

Puis il y a la phrase finale de ce roman qui m’a totalement rendue amoureuse de ce livre. Un peu la « révélation » finale qu’on ne s’attendait pas à avoir …

Je n’en dirais pas plus, car j’ai l’impression d’en avoir déjà dis beaucoup.

Est-ce que je le conseille ?

A celles/ceux qui aiment les romances ? Bien-sur, c’est adorable, émouvant …
A celles/ceux qui aiment les évolutions personnelles ? Foncez !
Aux musiciens ? Allez-y …
A celles/ceux qui veulent bien me faire confiance, quitte à être déçus ? Je vous en serais éternellement reconnaissante. Ce livre est à mes yeux la meilleur romance-adolescente qu’il m’ait été donné de lire (et vous ne vous imaginez pas combien de livre j’ai pu lire du genre). Et ça va bien au delà de tout ça …

Bisous & Garage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s