L’OEUVRE – Emile Zola

Salut la compagnie !

Aujourd’hui, Lux aux commandes, pour vous parler d’un roman issu du cycle des Rougon-Macquart j’ai nommé : L’OEUVRE de Emile Zola.

Je suis extrêmement contente de partager ce livre avec vous, car ce roman réunit deux de mes passions : la lecture et la peinture !

Les Rougon-Macquart, tome 14 : L'Oeuvre par ZolaLe peintre Claude Lantier, personnage central de « L’Oeuvre », déjà apparu dans le « Ventre de Paris », ne voit pas seulement peser sur lui une hérédité qui le condamne à rester un « génie avorté ». Il est témoin, acteur et victime du profond bouleversement qui secoue l’art français à partir de l’impressionnisme. En outre – tout comme l’écrivain Sandoz, autre personnage majeur du roman – l’artiste angoissé exprime les questions que Zola se pose sur la nature de toute création humaine.

 

Ce roman débute dans les années 1860. On découvre Claude Lantier jeune artiste peintre et sa bande de joyeux lurons, composé de peintres, de sculpteurs et notamment d’un écrivain et meilleur ami de Lantier : Sandoz. Claude et ses amies, qui ont grandit à travers l’art dit « Classique », veulent du renouveau. Ils veulent révolutionner cet Art. Et si certains d’entre eux arrivent à s’imposer, Lantier, lui, est la définition même de l’artiste maudit. Durant tout le roman on suivra son histoire mêlé d’amour, d’amitié, de déception et surtout du désir intense de création.

J’ai beaucoup aimé ce roman car Zola a le don d’inventer un personnage avec des reliefs : des qualités et des défauts.

À travers ce livre l’auteur nous raconte l’histoire d’un artiste. C’est l’une de ses œuvres la plus personnelle, car le roman repose sur une histoire vraie ; la sienne !

Un roman basé sur des faits réel :

À travers cette histoire Zola nous raconte SON histoire ; celle d’artiste qui veut révolutionner l’art.
Pour les peintres c’est le début de l’impressionnisme et pour Sandoz (alias Zola) c’est le début du naturalisme avec ses œuvres littéraires.
Lantier, le héro est inspirée du meilleur amie de Zola : Cézanne. De son vivant Cézanne était considéré comme un artiste raté tout comme l’est Lantier dans le livre. Certains très de caractères de ce personnage nous rappelle d’ailleurs celui du peintre.

Je conseillerais ce livre :

À toi qui n’as jamais lu de Zola et qui aimerais te lancer. (C’est toujours classe de placer un roman d’un auteur français reconnue dans une conversation) !
À toi qui veux connaître ou approfondir ton savoir sur le monde de l’art et surtout sur le courant de l’Impressionnisme.
À toi qui t’intéresses à un héros avec un véritable suivi psychologique durant tout le roman.

Je déconseille ce livre :

À toi qui ne veut pas lire une histoire tragique.
A toi qui serais allergique au monde de l’Art .

 

Et vous, quels sont les romans d’Emile que vous aimez particulièrement ?

A bientôt pour de prochaines aventures !

 

PS: Comme vous l’avez peut-être compris, j’adore la peinture et mon courant préféré est l’Impressionnisme ! Je vous partage donc une des toiles du peintre que j’affectionne le plus (roulement de tambour …) : MONET !

SERIES DE PINTURAS MARAVILLOSAS: THE PROMENADE DE CLAUDE MONET
« La promenade» 1875

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s