LA NUIT – Elie Wiesel

Salut la compagnie !

Aujourd’hui, Lux aux commandes. Pour mon premier article, nous allons parler de l’autobiographie ‘LA NUIT‘ d’Elie Wiesel.

Né en 1928 à Sighet en Transylvanie, Elie Wiesel était un adolescent lorsqu’en 1944 il fut déporté avec sa famille à Auschwitz puis à Birkenau.
La Nuit est le récit des souvenirs qu’Elie Wiesel conserve de la séparation d’avec sa mère et sa petite sœur qu’il ne reverra plus jamais et du camp où avec son père il partage la faim, le froid, les coups, les tortures… et la honte de perdre sa dignité d’homme quand il ne répondra pas à son père mourant.
La Nuit, écrivait Elie Wiesel en 1983 est un récit, un écrit à part, mais il est la source de tout ce que j’ai écrit par la suite. Le véritable thème de La Nuit est celui du sacrifice d’Isaac, le thème fondateur de l’histoire juive. Abraham veut tuer Isaac, le père veut tuer son fils, et selon une tradition légendaire le père tue en effet son fils. L’expérience de notre génération est, à l’inverse, celle du fils qui tue le père, ou plutôt qui survit au père. La Nuit est l’histoire de cette expérience.

À travers ce livre Elie Wiesel nous raconte sa déportation dans les camps de concentration au cours de la seconde guerre mondiale. Il nous révèle ses peurs, ses doutes, mais aussi ses regrets. Il nous raconte avec beaucoup de recul et d’honnêteté l’expérience traumatisante qu’il la vécut ; cette expérience qui va le changer pour le restant de sa vie.

Au début du livre Elie Wiesel est un adolescent insouciant. A la fin, c’est un homme détruis.
Au fil du livre l’auteur nous décrit son évolution physique mais aussi, et surtout, psychologique. Les Nazis sont arrivés à le changer moralement, à le vider de toutes ces valeurs et de toutes ces croyances. Ce livre nous décrit bien le processus de déshumanisation qu’on pu subir les déportés ; ils sont vidés de toutes parcelles humaines qu’il pourrait conserver.

Ce livre traite d’un sujet difficile, mais l’auteur arrive à nous le raconter comme un roman. Parfois on n’oublie que cette histoire à réellement pu exister. Mais à travers la précision des faits et de la justesse de la torture psychologique des protagonistes, on se rappelle que dans ce livre ce ne sont pas des personnages fictifs, mais des personnages qui ont réellement existé.

Ce livre faisait partie d’une liste proposée par ma prof de français pour mon bac de français que j’ai passé en juin. Au final, j’avais opté pour un autre roman de la liste, UNE VIE de Simone Weil, que j’avais grandement apprécié et dont je pourrais parler plus tard 😉 Mais celui-ci aussi m’intéressait et c’est pourquoi j’ai décidé d’en faire la lecture cet été !
Cette lecture est très intéressante et surtout, fait réfléchir ! Je la conseille donc à tout le monde et pas seulement aux bacheliers !!!

A bientôt pour de prochaines aventures !

PS : comme c’est mon tout premier article, des applaudissements s’imposent !!!

Résultat de recherche d'images pour "gif hermione applaudissement"

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s