TRINKETS – Kirsten Smith

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler de TRINKETS de Kirsten Smith publié chez la CollectionR que je remercie d’ailleurs de l’envoie !

On peut tout voler… sauf l’amitié.

Vous connaissiez les Alcooliques Anonymes, sachez que les Voleurs à l’étalage Anonymes existent aussi : c’est là que Moe, Elodie et Tabitha se sont rencontrées. Car elles ont beau aller au même lycée, ce n’est pas pour autant qu’elles se fréquentent.
Tabitha est la reine de sa promo, à la fois crainte et vénérée. Moe, quant à elle, traîne avec les fumeurs de joints, tandis qu’Elodie fait partie de ces invisibles qui n’appartiennent à aucun groupe.
Par-delà les préjugés et les apparences, le vol à l’étalage va les rapprocher et, qui sait, peut-être les faire changer ?

TRINKETS c’est un roman écrit du point de vue de trois personnes différentes, avec trois styles bien différents mais qui vont finir par converger en un même point.

On découvre trois jeunes lycéennes, trois « clichés » (soyons honnêtes). L’une est la petite nouvelle timide ; Elodie. L’autre est la reine du lycée sortant avec le roi du lycée ; Tabitha. La dernière étant la meuf-vénère en marge de la société mais-qui-est-pas-tant-vénère-parce-qu’elle-a-un-petit-cœur-tout-fragile ; Moe.

Qu’ont-elles en commun ? Le lycée.

Quoi d’autre ? Le vol à l’étalage et le fait qu’elles doivent participer à une réunion de voleur-anonyme. Et c’est ainsi qu’elles vont devenir amies, mais tout en se cachant de traîner ensemble parce que les amies « populaires » de Tabitha ne pourraient pas comprendre et que les « amies vénères » de Moe non plus ; des problématiques qui ne volent pas très hauts quoi.

Clairement, je ne suis pas le public visé par ce genre de roman. Je ne me prétends pas adulte (loiiiin de là) mais les faux-problèmes lycéens rencontrés par ces jeunes filles ne m’ont pas atteint des masses ! Leur coté familiale étaient bien plus intéressants alors que leur trio ne m’a pas convaincus. Elles sont drôles, oui, touchantes même! Mais ensemble, plus tellement …

Le roman n’est pas très épais, c’est écrit gros et tout se déroule à la vitesse de la lumière. Avant même que vous n’ayez compris qu’elles sont réellement amies, c’est la fin !

J’ai davantage apprécié leur côté vie-privée et leurs évolutions personnelles : Tabitha voit le couple de ses parents sombrer, elle voit sa mère humiliée ne rien faire et accepter son destin sans bouger. Et j’avoue que j’aurais préféré tout un roman là dessus !
De même pour Elodie, orpheline de mère qui doit apprendre à composer avec sa nouvelle et très jeune belle-mère. Là encore, j’aurais préféré avoir tout un roman là dessus plutôt que le survol du problème destiné à comblé le vide de ce roman déjà très court …

ATTENTION JE SPOILE. MAINTENANT.
De plus, je n’ai pas aimé le fait que chacune d’elle termine avec un gars simplement pour terminer avec un gars. C’était, là encore, sans profondeur, sorti de (presque) nul part et, non, ce n’est pas adorable qu’un gars vous offre une culotte avec écrit LA MAGIE EST DANS LE TROU au premier date … si ce gars est votre meilleur pote depuis 15 ans : à la rigueur ! Mais dans le contexte, je vous assure que c’était plus glauque que drôle et pourtant j’aime l’humour. Même l’humour chelou.

Cependant, je dois avouer que le roman est bien écrit, avec de vrais styles pour chacune des protagonistes ! Point bonus pour la partie d’Elodie qui est écrite en vers !!!!
C’est aussi drôle, et bien rythmé. Mais les problèmes rencontrés semblaient être des prétextes plus que de véritables enjeux du livres, les personnages pas assez travaillés et la fin bâclées – à mon sens.

La moral du livre semble être « les clichés c’est pas bien » mais c’est fait avec maladresse ou trop de superficialité pour me toucher. Peut-être la série est-elle très bien (c’est sur NETFLIX si vous êtes curieux) mais je ne la regarderais pas. Je n’ai pas compris pourquoi ce livre méritait d’être publié plus qu’un autre et vraiment c’est rare qu’un roman me fasse cet effet … ce n’est pas tant que je n’ai pas aimé, car en réalité j’ai passé un bon moment en le lisant mais c’est qu’au final je le trouve fade et superficiel. Hé oui, je veux bien que lorsqu’on est au lycée on est superficiel/dramatique/cliché mais pas à ce point. Même l’amitié entre les trois filles semble être survolée ce qui est dommage quand on sait que tout le roman repose là-dessus.

En tout cas, si vous avez vu la série, vos avis m’intéressent ! Est-elle mieux que le livre ?

Bisous et jean volé.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s