LA CITÉ DU CIEL – Amy Ewing

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler de La cité du ciel d’Amy Ewing qui se trouve être aussi l’auteure de la saga LE JOYAU … que je n’ai pas lu. Ces livres sont publiés chez la collectionR que je remercie d’ailleurs de l’envoie !

The cerulean amy ewing aesthetics / la cité du ciel

« Dans trois jours, Sera Lightaven procédera au plus grand acte de foi qu’une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. »

Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu’elle venait d’entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu’un d’autre.

La cité du ciel est un roman fantastique de qualité. MAIS DE GRANDE QUALITÉ !

L’histoire nous plonge dans l’espace, avec Sera – une Céruléenne aux cheveux bleus – vivant dans une cité composée uniquement de femmes, vénérant Mère Soleil et dont la cité est rattaché à une planète nourricière de par un cordon !

Mais voilà, elle ne peut rester indéfiniment harnaché à la même planète et vient le temps pour les Céruléennes de voyager vers une nouvelle planète. Mais pour briser ce cordon, il faut que l’une d’entre elles se sacrifie et la Grande Prêtresse désigne Sera … Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu et alors qu’elle tombe dans le vide, pensant mourir, Sera va s’échouer sur la Terre …

JE N’EN DIRAIS PAS PLUS ! Car j’estime que c’est déjà beaucoup.

L’histoire est divisée en différente partie, selon les lieux d’actions ; on est parfois sur la planète, parfois dans la Cité du Ciel. Et les deux endroits nous offrent des moments excellents ! La cité du Ciel est splendide, à travers les lignes on voyage réellement dans une cité spatiale et la planète qui lui est rattaché est si riche, si intéressante. L’auteure nous présente ici trois sociétés différentes, aux langages différents, aux croyances différentes. Dont deux qui se détestent (n’étant pas au courant de l’existence de la troisième). J’ai adoré suivre cela, d’autant plus au travers des yeux de personnages attachants et intéressants.

Car oui, on suit Sera, notre Céruléenne préférée mais pas seulement ! On suit des jumeaux humains : Léo & Agnes qui ont des caractères bien différents mais aussi profonds l’un que l’autre au fur et à mesure qu’avance l’histoire. Puis nous suivons une autre Céruléenne, Leela, la meilleure amie de Sera qui va nous permettre de faire bien des découvertes dont certaines m’ont bien fait froid dans le dos.

Ce que j’ai aimé dans ce livre, au-delà de la richesse du concept et des détails que l’auteure nous fournie, c’est les enchaînements d’actions, de scènes, de révélations. On ne s’ennuie pas ! C’est d’ailleurs aussi un petit bémol car cela va parfois tellement vite qu’on a l’impression d’avoir raté un épisode (ou deux) mais finalement on s’habitue rapidement et on intègre bien vite les très nombreux personnages secondaires !

Bref, j’ai vraiment apprécié l’histoire ET les personnages qui n’étaient PAS DU TOUT des clichés et où leurs originalités n’étaient pas non plus surjoué ! Je les ai trouvés justes, chacun à leurs manières.

Quant à l’écriture (du moins quant à la traduction), c’est une pure merveille ! C’est très poétique (surtout les chapitres se déroulant dans la Cité du Ciel) et très bien formulé. Et puis c’est écrit à la troisième personne !!!!! Bref, l’écriture est un énorme bonus qui m’a fait, sans aucun doute, apprécier d’autant plus ma lecture.

Image associéeMoi dès que je tombe sur un roman écrit à la troisième personne

Cependant, gros bémol, je ne sais quand sortira le tome 2 et ma patience n’aura aucunement la patience de patienter jusqu’à la dite sortie. Donc, à ceux qui aiment lire les sagas d’une traite, je ne peux vous recommander d’attendre encore un peu 😉

Est-ce que je le conseille ?

A celles/ceux appréciant les récits fantastiques et magiques ? Absolument.
A celles/ceux voulant du concret, du réel ? On repassera plus tard.

Bisous & pain d’épice.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur « LA CITÉ DU CIEL – Amy Ewing »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s