SINNERS I – Vicious – L. J. Shen

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler de VICIOUS de L. J. Shen publié chez les éditions Harlequin dans la collection &H.

Ce livre m’attendait depuis un petit moment dans mes ebooks et un soir, alors que je m’ennuyais à mourir, j’ai décidé d’en finir avec lui en me rappelant les éloges que Nine Gorman en avait fait dans l’une de ses vidéos !

Aesthetics sinners of saint - vicious - new romance - new adult - cherry blossom

Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

Vicious, parle de deux personnes : Millie & Baron Spencer – qui aime à se faire appeler Vicious (no comment). Le roman nous plonge directement 10 ans en arrière en nous présentant Vicious & Millie, ados. Elle vient de s’installer chez lui car ses parents viennent d’être engagés au service des Spencers et elle entend une conversation qu’elle n’aurait jamais du entendre. De là, Spencer va lui faire vivre un enfer. Vraiment. Jusqu’à … la faire partir. Loin. Longtemps.

Et 10 ans plus tard, à New-York, ils se retrouvent dans le restaurant où travaille Millie qui galère quelque peu dans la vie alors que Baron, lui, est toujours aussi riche, toujours aussi beau, toujours aussi tropcequevousvoulez.

Je découperai ce livre en deux parties (inégales) : la première partie new adult, la seconde plus thriller (j’exagère un peu mais pas tant).

Alors qu’ai-je pensé ?

Il y a du bon. Il y a du moins bon. Cette romance/ dark romance, appelez-là comme vous voulez est clichée. Nous avons le bad-boy violent, magnifique, riche, mais qui cache un lourd passé et une jeune fille gentille, pauvre et qui s’occupe de sa sœur malade. Plus cliché ne serait possible. Et c’est d’ailleurs bien dommage.

L’histoire est intéressante, il faut l’avouer, car tout du long on veut savoir ce qu’a été le passé de Vicious, comment sa belle-mère est entrée dans sa vie, comment a-t-il perdu sa mère, qui est donc ce père absent, et cet oncle (par alliance) bien chelou ?
J’ai aimé suivre la vie de Vicious et suivre le dénouement de tout cela car on est vite touché par ce personnage et ses excès. Oui, Baron est un excellent personnage : il est complexe, il est sombre (et même si c’est cliché, c’est rigolo), il est manipulateur et ne s’en cache pas et il possède ce côté terriblement fragile qu’on ne fait qu’entrapercevoir tout au long du livre.

J’ai aussi adoré suivre la petite vie dramatique en cinq acte de Millie. J’ai aimé voir son évolution sur dix ans, découvrir sa personnalité atypique, sa gentillesse. Elle est vraiment intéressante à suivre car elle ne ressemble finalement pas tant au cliché de la gentille fille de new romance une fois les premiers chapitres passés. Le fait qu’elle soit artiste apporte vraiment beaucoup à son personnage et je l’ai apprécié, tout simplement.

Mais voilà. J’ai certes aimé le livre – je l’ai dévoré même – mais il n’empêche que j’ai beaucoup à redire.

Premièrement, je ne comprends pas les relations entre ces deux personnages. On a affaire une romance amour/haine mais où la haine n’a aucun vrai motif et où l’amour en a encore moins. J’ai trouvé leur relation vraiment incompréhensible de A à Z et je m’en sentais vraiment exclu émotionnellement. Pourtant, oui, j’ai dévoré le bouquin. Et ce n’est pas tant antinomique que cela.

Deuxièmement, j’ai trouvé dommage que l’auteure n’aille pas au bout de sa démarche avec Vicious. Au départ on vraiment affaire à un parfait connard et cela même quand les chapitres sont de son point de vue ! Alors je me disais que peut-être le livre ne suivrait pas les clichés du genre en nous offrant une fin douce amère mais non.

Troisièmement, je n’en peux plus des personnages masculins tarés, riches, magnifiques, violents MAIS finalement pas tant que ça OU en fait c’est à cause de leurs traumatismes d’enfances.
C’est mon avis très personnel, mais les Christians Grays, les Barons Spencers et tous les autres, qu’ils aillent tous se réunir sur l’île clichéland et qu’ils ne reviennent plus ! Sans rire, c’est vraiment chiant d’avoir ce schéma récurrent. Après oui (soyons honnête) parfois de belles surprises peuvent surgir de ces lectures mais c’est vraiment pas/plus ce que je veux lire moi. Je ne veux pas lire des romances où les seules qualités d’un homme soit sa beauté et son porte-feuille.
Mais vous avez raison, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même ; c’était écrit noir sur blanc sur le résumé. Mais c’est que j’avais de l’espoir, moi x)

Bref, l’histoire de Baron en elle même m’a plus, j’ai aimé voir comment il allait se venger des horreurs que la vie lui avait fait vivre. J’ai aimé son personnage sombre (moins le coté riche/beau gosse/violent), j’ai adoré celui de Millie, seulement, ensemble, ils ne m’ont pas convaincu !

Cependant, je dois bien avouer que l’auteure à très bien gérer son histoire entre le passé, le présent et cette super dernière partie. La traduction faite est excellente, on est pris par les mots, les chapitres … Vraiment c’est très addictif et cela se lit à la vitesse de l’éclair : pour ma part, en trois heures s’était plié !

 

Alors est-ce que je le conseille ?

A celles/ceux qui aiment le genre new adult avec beaucoup de côté sombre ? N’hésitez pas.
A celles/ceux voulant découvrir une romance faite de sentiments forts, intenses, profonds ? Nope.
A celles/ceux voulant débrancher leur cerveau quelques heures ? Lancez-vous.

Bisous & porc-épique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 commentaires sur « SINNERS I – Vicious – L. J. Shen »

  1. Coucou,
    J’avais bien aimé ce premier tome mais je n’ai pas continué la saga pour le moment.
    J’avoue que je ne me souviens pas super bien de l’intrigue, sûrement la preuve que ce roman n’est clairement pas inoubliable …
    Mais c’est vrai que c’est complètement addictif !

    Aimé par 1 personne

    1. Hey !
      Oui c’est carrément prenant mais c’est dommage tous ces clichés ! J’avais pris le deuxième en ebook dans la foulée (pourquoi ? Je ne sais pas x)) et je pense que je le lirais un autre soir où je ne sais quoi faire de ma vie x)

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s