LONGBOURN – Jo Baker

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler de ma dernière lecture VO en anglais. J’ai nommé ; LONGBOURN de Jo Baker ! (En fr le titre devenant UNE SAISON A LOUGBOURN)

Je suis tombée dessus par hasard, en farfouillant dans la section « lecture VO » de chez mon très bon ami Gibert Joseph. Et si la couverture m’intriguait beaucoup, les mots « pride & prejudice » ont fini de me convaincre totalement à l’acheter avant même d’avoir lu le résumé.

Puis j’ai lu le résumé et je me suis dit que ce livre était fait pour moi car ! CAR ! Car ce livre se passe dans la maison des Bennets ! Oui oui, je vous parle bien de la famille Bennet d’Orgueil et Préjugés. Je vous parle de la famille de ELIZABETH BENNET !!!!

Je me calme.

Donc ce livre se déroule pendant les événements décrit dans le livre d’origine de Jane Austen mais au lieu de suivre les soeurs Bennets nous suivons … leurs domestiques ! C’est un tout autre point de vue qui nous est ici proposé, à notre plus grand bonheur ! C’est une nouvelle manière d’appréhender les choses que l’auteure nous offre ici.

Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. À l’étage inférieur veillent les domestiques. Figures de l’ombre dans Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des personnages à part entière qui, du matin au soir,
astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons.

Et pendant que les cœurs s’emportent à l’étage, ce que les domestiques font au secret de leur cuisine n’appartient qu’à eux… Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

Au travers de ce livre, on va suivre essentiellement Sarah. C’est une femme de chambre toute jeune, vivant dans l’ombre de cette maison et de cette famille. C’est une gentille fille sans histoire, mais rêvant de plus. De plus que sa vie ne semble lui réserver.
Et quand la famille Bingley s’installe dans les parages, amenant avec elle un très charmant domestique de couleur, Tol, la vie de Sarah va effectivement évolué quelque peu 😉

Mais arrive aussi James, un nouveau valet, amenant dans son sillage un vent de cachotteries et de secrets ainsi qu’une bonne dose de charme anglais non négligeable.

C’est entre les lessives, la cuisine et les querelles des sœurs Bennets que va évoluer doucement Sarah.

J’ai beaucoup aimé suivre ce personnage alors même qu’elle ne plaisait pas plus que cela avec ses idées parfois un peu étrange bien qu’elle soit toute gentille tout de même 😉
La première moitié du livre est assez lente, j’ai trouvé, car l’auteure semble vouloir planter un décor alors même que la plupart de ses lecteurs doivent déjà connaître et quand bien même le lecteur n’aurait pas lu Pride & Prejudice, je trouve vraiment que le début se traînait trop en longueur alors que la seconde moitié est simplement addictive !
Donc finalement, ce n’est pas grave mais j’ai bien failli abandonner à cause de cette première moitié trop lente justement et je n’aurais jamais su ce que me réservait la suite !

Fort heureusement, ma persévérance, a obtenue gain de cause x)

Le style de l’auteure est très appréciable ; on retrouve un vocabulaire riche, des tournures de phrases me rappelant celles de Jane Austen ! Elle nous emporte vraiment au XIX° et j’adore cela.

Alors oui, finalement, j’ai beaucoup aimé ma lecture malgré un commencement périlleux.

Est-ce que je le conseille ?

Aux amoureux de l’Angleterre du début XIX° ? Vous allez être comblés.
A celles/ceux voulant de l’action, de l’action et encore de l’action ? Épargnez vous cette épreuve.

Bisous & coquillages.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

11 commentaires sur « LONGBOURN – Jo Baker »

  1. Je ne connaissais pas du tout, mais tu m’intrigues !! J’avoue que la mention de Pride and Prejudice + Angleterre XIXe ça vent plutôt du rêve *-* je note ce livre pour plus tard !

    J'aime

  2. J’avais adoré ce roman également, par contre, je ne me souviens pas d’avoir ressenti des longueurs au début mais bon c’est le genre d’ambiance que j’aime bien donc cela ne m’a peut-être pas dérangé que l’auteure mette un peu de temps à placer son décor (ou alors, comme ma lecture remonte, je ne m’en souviens peut-être tout simplement plus^^).

    Aimé par 1 personne

  3. Ouiii j’avais beaucoup aimé cette lecture ! Il faudrait que je le relise à l’occasion d’ailleurs (on ne manque jamais de prétextes pour se replonger dans l’ambiance de Jane Austen). Surtout s’il y a une suite 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s