CALL ME BY YOUR NAME – André Aciman

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un livre qui vit – un petit peu – son heure de gloire ces temps derniers sur la blogosphère, j’ai nommé : CALL ME BY YOUR NAME d’André Aciman.

J’ai décidé de le lire en VO, parce que j’avais très envie de découvrir directement la plume de l’auteur afin de bien me faire une idée !

Elio Perlman se souvient de l’été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l’on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L’adolescent et le jeune professeur de philosophie s’apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l’été se termine, Oliver repart aux États-Unis, et le père d’Elio lui fait savoir qu’il est loin de désapprouver cette relation singulière…

Ainsi on découvre Elio, un « presque adulte » qui vit avec ses parents en Italie et qui reçoivent chez eux un étudiant américain ; Oliver !

L’histoire tourne essentiellement autour de leur relation qui évolue peu à peu mais surtout tourne autour des questionnements métaphysiques se déroulant dans l’esprit d’Elio. C’est écrit à la première personne, comme beaucoup de livres ces derniers temps mais ici, c’est beaucoup plus intime. Elio ne nous décrit pas simplement ce qu’il lui arrive, il ne nous raconte. Non, dans ce livre, on vit avec Elio, on découvre ses pensées les plus profondes. Il n’enjolive pas la réalité, on lit directement dans son esprit.

Ce que j’ai aimé c’est aussi le fait qu’Elio fasse énormément de références. On découvre alors sa culture générale, on l’appréhende d’autant mieux bien que, personnellement, je ne pouvais comprendre toutes les allusions présentent dans le livre …

Le livre est lent, les premières parties surtout. On vit au rythme nonchalant de l’été ; parfait pour la saison actuelle ! Le récit prend son temps, les personnages prennent leur temps … mais je ne peux pas dire que cela soit ennuyeux pour autant ! Pas du tout même ! On suit les pensées d’Elio, il nous emporte avec lui dans une Italie (du moins une partie) que j’ai adoré découvrir à travers lui. Puis surtout il se pose toutes ses premières questions !

Je l’ai apprécié comme personnage bien que je trouvais parfois ses réactions/ses actes un peu exagéré. Mais il est sympathique, on s’attache beaucoup à lui car il est perdu sans être inactif et passif de sa vie ! Il agit et vit à sa manière, sans que le tout semble invraisemblable.

J’ai bien aimé Oliver, mais je pense que l’aurait beaucoup moins aimé si je n’avais pas vu le film d’abord. En effet, dans le film, Oliver est incarné par Armie Hammer et cet acteur interprète son personnage avec, certes, nonchalance mais en étant sympathique. Puis Armie Hammer quoi … cet acteur semble la gentillesse faite homme ! Bref, si je l’avais pas eu en temps je pense que j’aurais beaucoup aimé Oliver qui m’a semblé quelque peu manipulateur … d’ailleurs si vous l’avez-lu n’hésitez pas à me donner votre avis car je ne veux rien spoiler ici ^^

Bref, j’ai aimé les découvrir et surtout voir naître entre eux une véritable passion ! Cependant, question « romance » je ne suis pas certaine … cette lecture m’a laissé quelque peu perplexe ! Mais quoi qu’il en soit, c’est magnifiquement bien écrit. Les mots sont à l’image de l’histoire ; lents, sensuels, estivaux …

C’est un très beau roman qui nous voyager en Italie ; on voit, on sent, on goûte ! C’est une vraie aventure sensorielle que nous permet de vivre l’auteur en nous décrivant si bien l’été, la nourriture, les paysages, les villes, la nature …

Est-ce que je le conseille ?

A ceux qui veulent lire une passion vivant au rythme de l’été ? Absolument
A ceux étant allergique aux sentiments violents et forts ? Fuyez pauvre fous.
A ceux qui sont curieux de savoir si l’oscar du meilleur scénario adapté est mérite ? Oui oui. Vous ne serez pas déçu.

Bisous & apricot.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s