LES HÉRITIERS IV – LE PRINCE DÉCHU – Erin Watt

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du quatrième tome des Héritiers du duo d’auteures Erin Watt, j’ai nommé LE PRINCE DÉCHU !

Je remercie encore une fois les éditions Hugo&Cie pour l’envoie de ce tome que j’attendais avec impatience ♡

Easton Royal a tout pour lui : la beauté physique, l’argent, l’intelligence. Son but dans la vie, c’est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences de ses actes. Mais quand Hartley Wright fait son apparition, elle bouscule la vie tranquille d’Easton. Malgré le fait qu’elle soit très attirée par Easton, elle est celle qui lui dira non. Easton ne la comprend pas et, forcément, il n’en est que plus attiré. Hartley veut qu’il grandisse et, en attendant elle ne veut pas de lui. Elle a probablement raison. Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, être un Royal ne suffit pas. Il est sur le point d’apprendre que plus on part de haut, plus dur est la chute.

Enfin ! Enfin, Easton a droit, lui aussi, à un tome sur sa personne ! Voilà trois livres que je priais pour que cela arrive alors lorsque j’ai compris que mon vœu allait-être exhaussé, je trépignais d’impatience. Mais comme un bonheur n’arrive jamais seul, j’ai dû délaisser cette lecture au profit de mes études … mais qu’importe puisque mes écrits sont terminés et que j’ai enfin pu dévorer cette merveille.

Et je peux vous le dire d’ores et déjà (même si vous vous en doutez surement déjà) ; CE TOME-CI EST MON PRÉFÉRÉ ! Oui, il détrône le deuxième tome, mais c’est qu’Easton possède une personnalité qui rend la lecture plus qu’addictive !

Alors dans ce tome, que ce passe-t-il ?

Easton va faire un petit écart de conduit, quelqu’un va le surprendre et ce quelqu’un s’avère être Hartley ; une nouvelle lycéenne, réservée, qui ne rêve que d’une chose : terminer ses études en paix.

Cette rencontre aurait pu virer au cauchemar si Easton n’avait pas décidé qu’Hartley allait devenir sa nouvelle conquête sauf que cette demoiselle n’en a aucune envie et qu’Easton n’a aucune envie de la laisser tranquille, même lorsqu’il comprend qu’il n’obtiendra d’elle que de simples conversations.

Easton fidèle à lui-même, nous offre des moments d’une drôlerie sans nom, des coups de folie complètement irréfléchis et des scènes extrêmement touchantes.
Ce tome, étant entièrement de son point de vue, nous permet surtout d’enfin comprendre sa logique, sa manière d’appréhender la vie et surtout, d’entrapercevoir ses démons, ses peurs les plus profondes et la solitude qu’il ressent depuis l’enfance.

On connaissait la vision de Reed et ce livre nous permet de voir comment, d’un frère à l’autre, cela peut changer.

Ce garçon est complexe et pas seulement parce qu’il a un passé torturé, des addictions incontrôlées et des sauts d’humeur. Easton, c’est un personnage qui  des vrais défauts, des gros défauts même, mais qui ne sont pas enjolivés pour nous donner l’impression « qu’en fait ça va » (humhum, je pense ici à Christian dans fifty shade of grey par exemple).

Non, Easton à des défauts, fait des choix qu’il pense justes et réfléchis alors qu’on sait tous d’avance qu’il ne prend absolument la bonne décision, on a envie de le secouer, de lui dire de se réveiller, d’écouter son père, d’écouter ses frères, d’écouter Ella (qu’est-ce que ce personnage est génial d’ailleurs, on continue à la voir dans ce tome-ci et je peux vous dire qu’elle n’est pas inutile !).
On a aussi envie de lui hurler de se prendre en main, qu’il est un adulte mais en même temps il est si attachant, si perdu dans son propre esprit, dans sa vie que l’on veut simplement le prendre dans nos bras en lui disant que ce n’est pas grave, que c’est juste la vie.
Easton est un ado, un vrai qui patauge un peu dans la vie réelle sans savoir où aller et avec tout son passé l’entraînant en arrière.

Bref, c’était un pur bonheur de lire ce livre de son point de vue !

Puis nous rencontrons surtout Hartley ! Une jeune fille à l’opposé de la personnalité d’Easton ; douce, réservée, qui sait où elle va, qui sait ce qu’elle fait. On découvre peu à peu ses secrets, les embûches qui se trouvent sur son chemin et j’ai beaucoup aimé l’histoire tournant autour d’elle ! C’est encore des histoires de familles, mais bien différentes de celles dont nous avions affaire dans les trois premiers tomes.

Bref, Hartley et Easton forment un duo de « BFF » presque crédible ; Easton restant Easton l’amitié avec lui comporte son lot de surprises x)
Bref, j’ai adoré voir que ce roman empruntait, encore une fois, une nouvelle route pour ne pas nous servir du réchauffé.
Dans ce tome-ci on rit beaucoup plus, au début il y a moins d’action, plus de relationnel dirais-je, pour nous réserver tout cela dans les derniers chapitres. MAIS ! Mais il y a des révélations pour le moins intéressantes 😉

Nous retrouvons bien-sûr des personnages du début de la saga mais aussi des petits nouveaux ! L’écriture est toujours aussi prenante, les pages défilent à une vitesse folle et on se retrouve avec cette phrase finale …

Je ne suis actuellement qu’impatience ; je veux connaître la fin de cette saga, je veux savoir ce qu’il arrive à ces Royals !! Et vous, où en êtes-vous de cette série?

Est-ce que je le conseille ?

A ceux qui ont commencé la saga ? Ne vous arrêtez pas en si bon chemin.
A ceux qui n’ont pas commencé la saga ? Commencez cette saga ! x)

 

Bisous & grande roue ♡

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur « LES HÉRITIERS IV – LE PRINCE DÉCHU – Erin Watt »

Répondre à Aeternalis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s