SKAM

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler série ! Après vous avoir présenté VIKINGS, je reste dans les pays froid et nordique pour vous inciter à regarder SKAM, une série norvégienne !

SKAM de quoi ça parle ?

Des adolescents.

Résultat de recherche d'images pour "skam gif even and isak"

Alors je vous entends déjà : « alleeeeez encore une série d’ado sans fond ni forme destinée aux décérébrés ! »

Alors sache que :

Un, ce n’est pas bien beau de juger.
Deux, tu te trompes. Grandement.

SKAM parle des adolescents mais avec intelligence.

SKAM, à l’heure où j’écris, c’est quatre saisons d’environ 10 épisodes de 20 à 30 minutes. J’ai terminé la troisième récemment et j’ai décidé de vous en parler avant même de regarder la quatrième car mon avis est déjà fait ; c’est génial !

SKAM, littéralement, signifie « HONTE » mais pas celle que l’on inspire aux autres plutôt celle que l’on s’inspire à soi-même.

Cette série parle des lycéens et des soucis associés à l’adolescence. La série a pris le parti de ne pratiquement pas montrer d’adulte ; les figures parentales sont effacées mais, à contrario d’autres séries ados où c’est clairement pour faciliter le scénario, ici cela a réellement du sens ; la réalisation s’immerge dans le comportement d’un ado.

Je m’explique ; un ado c’est autocentré, c’est en colère contre les figures d’autorité (=papa/maman) et ça vit sa vie comme un drame social.
Et c’est exactement ce que nous représente les épisodes au fur et à mesure mais avec un certain recul qui nous permet de remettre en question ces comportements. Mais sans jugement.

Car c’est bien l’un des principes de la série le NON-JUGEMENT !

La série se découpe donc en saison chacune centrée sur un personnage en particulier d’une bande d’amis de seconde.

Résultat de recherche d'images pour "skam gif"

Une saison, un personnage.

Saison 1. On suit Eva, une jeune fille qui n’a pour amis que son petit-copain et le meilleur ami de celui-ci ; ses « anciennes amies » lui ayant tournées le dos pour une raison que je ne spoilerai pas. On suit ses débuts au lycée où elle va rapidement faire la connaissance d’autres filles toutes plus différentes les unes que les autres ; Vilde, Kris, Sana et Noora. Si elles ont toutes un caractère bien différent, elles ne sont pas pour autant des clichés ambulants.

Cette première saison aborde avec humour et sensibilité des questions bien réelles de l’adolescence ; son identité propre, sa recherche de soi, la popularité scolaire, l’amour etc …

Image associéeCela peut ressembler à des thèmes vu et revu mais ici c’est fait sans lourdeur. On n’insiste pas sur les sujets en enfonçant le clou, c’est subtil mais bien visible. De plus les scènes sont souvent tournées pour que, même si le message passe, cela se fasse avec bienveillance et humour.

On a la vision des ados ; en une fraction de seconde on passe du drame à la rigolade.

Saison 2. On suit les mésaventure de Noora, une jeune fille se gérant seule à 17 ans. Féministe, elle a des opinions et des certitudes dont elle est fière. Mais sa rencontre avec un garçon va mettre à mal ses convictions.
Cette saison est un peu plus dans la romance, sans que cela soit omniprésent. Noora est très différente d’Eva et permet une toute nouvelle vision de l’adolescence. Plus timide, plus adulte, elle est consciente de ce qui est bien et mal. Cette saison aborde avec douceur la confiance en soi mais aussi la loyauté, les troubles du comportement alimentaire, la manipulation, le viol, le chantage etc …
(#Nooramonpersopréféré)

Résultat de recherche d'images pour "skam gif"

Saison 3. Sans aucun doute, celle qui a le plus fait parler d’elle. On suit Isak et son questionnement sur l’homosexualité.
On va assister à sa rencontre avec Even. Sauf que tout ne va pas être simple.
Je pense que c’est la première fois que je vois l’homosexualité si bien traité dans une série ! Zéro clichés ou devrais-je dire que, s’il y en a ils sont taclés la scène suivante.
Les problèmes surviennent là où on ne les attend pas.
Cette saison parle mensonge, jugement (mais pas celui qui vous vient à l’esprit), manipulation, trouble psy et acceptation de soi.

Résultat de recherche d'images pour "skam gif even and isak"

Saison 4. Que je n’ai pas commencé, certes, mais qui, je le sais est centrée sur Sana, une jeune musulmane. Et au vu des avis, j’ai hâte de commencer mon visionnage !

SKAM ce n’est pas que pour les ados.

Non, non. C’est loin d’être seulement pour les 14-15 ans !
Je crois que cette série à plusieurs niveau de lecture et, peut-être, aussi bien vu pendant l’adolescence (car l’on peut se reconnaître) que plus tard avec une vision d’adulte, nous permettant de faire une petit rétrospection interne de nos jeunes années.

Cette série permet aussi de pas mal relativiser ; même si tu as l’impression de vivre dans une série mélo-dramatique quand tu as 16 ans, au final, ce n’est pas si grave que ça.

SKAM c’est, drôle, léger, émouvant parfois, on ne s’ennuie pas, ça ne tourne pas en rond, ça ne fait pas dans le cliché ni dans le romanesque et ça vous donne envie d’acheter un ticket aller pour la Norvège.

SKAM c’est surtout un casting exceptionnel.

Chaque acteur est parfait dans son rôle et ils tous très talentueux ! Ils jouent beaucoup avec le regard et les expressions du visage, les mots sont parfois inutiles ; le jeu est si juste qu’on se passerait presque des dialogues (presque).

De plus, la langue norvégienne est juste magnifique ; cela ressemble vaguement à l’allemand et vaguement à l’anglais !

J’adore regarder des séries étrangère aussi pour cela ; la découverte de nouvelle sonorité.

Puis SKAM c’est une très belle réalisation. La qualité de l’image est splendide, les lumières, les gens, les vêtements, les lieux, l’ambiance ; tout est joli ! Même le plus pourri des recoins du lycée est filmé pour qu’il semble beau.

Je terminerais avec une petite citation écrite sur la petite affichette collée sur le mur de Noora :

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always. – Brad Meltzer

Cette citation représente exactement la série.

L’avez-vous vu ?
Allez-vous vous laisser tenter ?

Bisous & shame.

Résultat de recherche d'images pour "skam gif"

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 commentaires sur « SKAM »

  1. Tu me donnes bien envie de me lancer dans la série ! Je la note illico presto sur ma liste à voir et ne tarderai pas à la commencer car ta chronique m’a beaucoup intriguée !
    Passe une bonne soirée ♥

    Aimé par 1 personne

  2. ATTENTION PAVÉ ET SPOILERS

    J’ai un avis un peu mitigé sur Skam… J’en avais entendu beaucoup de bien mais malheureusement j’ai décidé de commencer par la version italienne (je ne sais pas si tu es au courant mais il y a eu un remake italien, américain, français et allemand de Skam, et la version italienne est juste divine). Je dis « malheureusement » car c’est avec la saison 1 italienne que j’ai découvert Skam et j’ai adoré cette série, les acteurs sont très bons et les plans magnifiques. Etant donné qu’il n’y a pour l’instant qu’une saison en Italie, et que je suis tombée sous le charme de Skam, j’ai décidé d’enchaîner avec la saison 2 en norvégien (gros choc haha).
    Je n’ai pas eu trop de mal à reconnaître les personnages mais je dois avouer que je n’ai pas arrêté de comparer avec les acteurs italiens, que j’ai trouvé pour ma part plus spontanés et naturels. Cependant je n’ai pas apprécié la saison 2 centrée sur Noora, je l’ai trouvé assez niaise, lente et très axée romance, en plus d’avoir eu du mal avec le jeu de l’actrice de Noora. Le couple Noora/William est mignon mais j’avais l’impression que la série et leur relation n’avançaient pas du tout, c’était un peu en mode « je t’aime » puis « finalement non, nous deux ça va pas être possible » puis enfin « aaah mais en fait je ne peux pas vivre sans William ».

    Surtout ce qui m’a un peu agacée ce sont les considérations féministes de Noora qui disparaissent à partir du début de sa relation avec William (relation dont j’ai trouvé le début assez brusque, genre elle le déteste, ne veut même pas le toucher et pouf elle reste malencontreusement dormir chez lui ? et pouf elle court l’embrasser ? je n’ai pas vu de changement progressif de ses sentiments donc j’ai trouvé ça un peu gros -bon je chipote-). Je veux bien comprendre que William chamboule sa vie et qu’elle est amoureuse, mais j’ai eu l’impression qu’à partir de ce moment tout a été recentré sur leur relation amoureuse, et que tout le reste a été oublié. On voit par exemple très peu Eva, alors que le début de la saison abordait un peu sa relation ambiguë avec Jonas. Et puis sinon j’ai trouvé la réaction de William très puérile quand il a appris que Noora avait « couché » avec son frère, non mais sérieux le mec se barre à Londres ?? Je veux bien qu’il soit en colère, mais je n’ai pas trouvé ça réaliste. J’ai également trouvé certains passages très, très, très lents, je devais avancer de quelques minutes à chaque fois parce que les longs silences pendant certaines scènes m’insupportaient. Bref, j’ai arrêté à l’épisode 10. Oui j’étais presque à la fin, mais j’ai spontanément arrêté de regarder en fait haha.

    Je n’ai finalement pas trouvé que cette série montrait l’adolescence, la « vraie »…Les cours, les devoirs, les parents, tout ça, ils connaissent ? Non parce qu’on a l’impression qu’ils vivent de fêtes, d’amour et de bières. Enfin en tout cas ce n’est pas ce à quoi je m’attendais ^^’. Je ne l’ai pas trouvée très différente d’une série adolescente banale.

    Du coup j’ai été pas mal déçue de cette saison 2 norvégienne, je l’ai regardée car c’était quand même la version originale (la mère, quoi xD) de toutes les adaptations, mais je préfère de loin la version italienne ! Cependant je dois avouer que la saison 3 sur Isak me fait de l’oeil, ainsi que celle centrée sur Sana, que je trouve être un personnage très intéressant en plus d’être très peu représenté. Je vais quand même essayer de les visionner. Peut-être que c’est juste le personnage de Noora qui m’a laissée de marbre (alors que tout le monde a l’air de la vénérer haha).

    J’ai l’impression d’y être allée un peu fort sur cette série, oups. Elle n’est pas nécessairement mauvaise ni nulle, j’ai même passé de bons moments, mais ce n’était clairement pas excellent ni transcendant… Par contre j’ai bien aimé le format court de 20-30 min.

    Je me rends compte que j’ai écrit VRAIMENT beaucoup et je m’en excuse ^^’ Merci d’avoir tout lu, et si tu en as l’occasion je ne peux que te conseiller la version italienne (♥) !

    P.S : j’ai l’impression de mitrailler ton blog de commentaires mais c’est parce que je le trouve vraiment top 😀

    Aimé par 1 personne

    1. ALERTE BLOGUEUSE RAVIE

      Ne n’excuse pas une seule seconde !! J’adore lire (et répondre, accessoirement) aux commentaires x)
      Puis tu as un avis que je ne partage pas, mais que je trouve super intéressant !!

      Alors oui j’ai vu qu’il en avait fait des « remake » mais je n’ai pas encore eu l’occasion de les découvrir (sauf quelques brefs extraits français qui me donnaient profondément envie de me défenestrer) mais c’est vrai que j’ai lu beaucoup d’avis positif sur la « réplique italienne » et je me laisserai certainement tentée prochainement 😉

      Alors pour le jeu de Noora, je peux comprendre ce qui t’as gêné, personnellement je trouvais justement qu’elle permettait de donner une réelle personnalité à son personnage, de vraies mimiques/expressions, je sais pas si je m’exprime très bien x) Après, je l’ai vraiment beaucoup aimé parce que justement je n’avais pas l’impression de bien comprendre sa psychologie et ces actions ! Après c’est peut-être que j’ai tendance a énormément me mettre à la place des personnages et qu’au final je sais plus vraiment si c’est la série qui me suggère des choses ou simplement moi qui l’interprète comme tel x) Mais justement je trouvais sa relation avec William vraiment réaliste ! (Comme quoi, on peut tous ressentir différemment une même oeuvre, je trouve ça tellement génial x) )

      Après pour ton impression que ça ne reflète pas la réalité, je trouve justement que ça représente exactement l’adolescence comme un adolescent se la représente lui-même : dans le sens où quand on est au lycée, tout ce qui est VRAIMENT important passe au second plan et tous ce qui ne l’est pas vraiment au premier ! Et perso, j’ai interprété cette série comme cette représentation là de l’adolescence ; parents, devoirs, avenir … tout n’est que futilité x)
      Après on peut se dire « oui mais tous les ados ne vivent pas leur adolescence comme ça » MAIS je ne dirais qu’une chose : la saison 4. 😂

      Je te conseille mille fois de tout de même regarder la troisième si tu te sens 😉

      Merci pour tous tes commentaires qui sont vraiment adorables et à très bientôt j’espère ♡

      Aimé par 1 personne

      1. Hahaha je partage ton avis sur la version française, j’y ai jeté un bref coup d’oeil mais je suis très vite retournée vers la version italienne xD Le remake italien est celui qui a conquis le plus de coeurs, d’après ce que je lis sur internet, je serais plus que ravie d’avoir ton avis si jamais tu te lances !

        Effectivement nos avis sont complètement divergents par rapport à Noora et William haha ! Je ne sais pas pourquoi, mais il y avait un truc dans l’intonation de la voix de Noora et la façon dont elle terminait chacune de ses phrases qui a fini par m’agacer xD C’est peut être aussi pour ça que j’avais du mal à la supporter.

        Pour ce qui est du « réalisme » de la série, je comprends ton point de vue, même si je trouve que ce côté désinvolte et fêtard qu’on prête souvent aux adolescents est exagéré. Je suis au lycée et je peux t’assurer que les adolescents, même ceux qui adorent faire la fête et autres trucs pas nets, s’inquiètent (pour la plupart) beaucoup de leur avenir ;D Enfin bon, je m’éloigne du sujet haha.

        Entre temps j’ai eu le temps de finir la saison 3 et de bien entamer la saison 4 (il me reste le dernier épisode !). La s3 est vraiment intéressante et ce n’est pas souvent qu’une saison entière est consacrée à un personnage homosexuel, donc j’ai bien aimé ! Même si j’ai retrouvé les mêmes problèmes de longueurs dans certaines scènes.
        Et enfin, la saison 4 doit être ma préférée 😀 J’adore Sana et je me suis beaucoup retrouvée en elle, ce qui fait que c’était bien plus agréable de suivre les épisodes. J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que tout ne soit pas centré sur Sana, on voit beaucoup Noora, Eva, Vilde et les autres, ce que je reproche à la saison 2 🙂

        Voilà voilà, finalement Skam n’a pas été pour moi LA série sur les adolescents à voir absolument, mais je dois avouer que les 2 dernières saisons ont quelque peu rattrapé les dégâts causés par la s2 haha. En attendant je prie pour que la saison 2 italienne soit aussi excellente que la saison 1 aaaah !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s