NE M’ÉCHAPPE PAS – Tahereh Mafi

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour parler du second tome de la saga Insaisissable ; Ne m’échappe pas de Tahereh Mafi.
Si vous n’avez pas lu le premier, je vous déconseille vivement de lire mon article car je vais spoiler sévère (je vous mets ici ma chronique sur le tome 1).

Juliette se réfugie au Point Omega, le quartier général de la résistance. Cette forteresse souterraine et ultra-moderne cache les gens dotés de pouvoirs extraordinaires. Pourtant, son toucher mortel fait toujours d’elle un paria.

De son côté, Warner, le fils du commandant suprême, réprime toute rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas oublié non plus ceux qui ont permis son évasion, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer leur trahison.

L’affrontement est inévitable… Juliette, tiraillée entre son amour pour Adam et la soudaine attirance qu’elle ressent pour Warner, devra choisir son camp. Car elle est l’arme absolue, la seule qui puisse raviver l’espoir d’un monde dévasté.

Nous retrouvons donc notre Juliette exactement là où on l’a laissé ; avec sa nouvelle bande d’amis dotés de talents divers et variés, qui veulent renverser le pouvoir mis en place.

Ce tome-ci est beaucoup, beaucoup, plus riche en action que le premier !

Cette association-souterraine vit et fait vivre Juliette à son rythme. Notre héroïne va enfin agir et, à travers elle, nous allons enfin en apprendre un peu plus sur ce fameux Rétablissement !
Les rebondissements et les révélations ne cessent pas tout au long du roman et si le premier tome est beaucoup dans la contemplation, celui-ci l’est beaucoup moins.

Si la Juliette du premier tome est très forte et ne se laisse pas faire pour gagner sa liberté, ici elle régresse un peu ; elle fait la crise d’adolescence qu’elle n’a jamais eu le loisir de pouvoir faire. C’est assez ennuyeux car elle pleure beaucoup et regarde son petit nombril un peu trop longtemps ! Cependant c’est un mal nécessaire à son évolution psychologique.
Cette petite crise de fillette pleurnicheuse va d’ailleurs être dénoncée par LE personnage le plus drôle de cette saga ; j’ai nommé Kenji !
Il va rapidement remettre Juliette en place sans prendre de pincettes et lui faire comprendre qu’il y  a plus grave dans la vie que ses petites questions existentielles sur son couple.

Parlons d’ailleurs de Kenji qui apporte à ce tome une fraîcheur et une légèreté nouvelle ! Il blague sans arrêt, certes, mais tout en disant ce que tout le monde pense tout bas ! Il sait aussi être sérieux et c’est ce qui fait sa force ; il n’est pas juste un comique destiné à alléger l’atmosphère du livre, il permet réellement à Juliette d’évoluer, autant sur le plan émotionnel que physique.

Adam, quant à lui, perd tout mon respect dans ce tome. Je ne l’aimais déjà pas beaucoup dans le premier roman, mais ici …
Chacune de ses répliques représentent le néant à mes yeux. Je sais que beaucoup de gens l’aime, ma petite sœur l’adore et le trouve adorable par exemple, mais moi j’ai réellement du mal avec ses répliques mélodramatique où il semble vouloir s’auto-persuader du tragique de sa petite vie.

Warner, fidèle à lui-même, va nous offrir des sacrés scènes et va surtout se livrer davantage. On fait sa connaissance tout au long du livre et, qu’est-ce que j’aime ces passages ! C’est un personnage profond et mystérieux qui sait exactement qui il est.
Warner va nous surprendre de bien des manières tout en restant … exactement le même.

Mais ce tome est marqué par notre rencontre avec un méchant bien plus redoutable ; le chef du Rétablissement. Je peux vous assurer que Warner est un ange comparé à cette personne, qui se trouve être son père.

Tahereh Mafi a le don de faire évoluer ses personnages avec beaucoup de naturel et c’est ce qui est très appréciable dans ce roman ; les choses changent, se développent et nous embarquent à travers les pages, avec toujours cette écriture si particulièrement jolie et addictive.

Si la première partie de ce tome est ce que j’aime le moins dans cette saga, la suite est à mes yeux une grande réussite suivie d’un final explosif qui nous laisse sur notre faim avec la sensation vitale de devoir se mettre immédiatement en quête du troisième tome.

Est-ce que je le conseille ?

A ceux/celles qui ont apprécié le un ? Lancez-vous !
A celles/ceux qui n’ont pas apprécié le un ? J’hésite à vous dire de le lire car il s’inscrit dans la lignée du premier, l’action en plus … à vous de voir si ma chronique vous a convaincu ! 😉

Bisous & Tashimoto

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 commentaires sur « NE M’ÉCHAPPE PAS – Tahereh Mafi »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s