LE SANG DES DIEUX ET DES ROIS – Eleanor Herman

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler du Sang des Dieux et des Rois d’Eleanor Herman !

Grâce à ce roman, j’ai un peu replongé dans mes années collège, en effet, ce livre très romancé, retrace l’adolescence d’Alex, qui deviendra plus tard, Alexandre Le Grand, qu’on ne présente plus.

A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue…

Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c’est sans compter sur son premier amour…

Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d’Alexandre.

Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l’avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d’Esprit.

Ce fut une lecture qui aura eu le mérite de me changer un peu ! Tout y est différent des derniers livres que j’ai pu lire ; je suis on ne plus ravie !
L’histoire, le style, la forme du récit, les personnages ; tout sortait de l’ordinaire !

Pour une fois, je ne vais pas commencer par vous parler de l’histoire mais du style de l’auteure car c’est ce qui m’a interpellé en premier !
L’histoire se déroulant pendant l’antiquité, je m’attendais à un style en total adéquation avec cette époque. Je ne pensais pas relire l’Iliade et l’Odyssée, certes, mais j’avais en tête ce style un peu poétique, riche et pompeux (dans le bon sens). Sauf que non ! C’est avec un style moderne, frais, riche aussi, certes, mais sans lourdeur, que l’auteure a décidé d’employer et ça fonctionne à merveille !
J’ai adoré ce ton un peu décalé, les diminutifs utilisés pour raccourcir les prénoms de nos personnages, nous rendant, par la même occasion, plus proche d’eux.

Puis au delà de cette plume qui m’a vraiment plu, j’ai adoré la forme du récit ! Il était à la troisième personne, donc déjà, j’étais aux anges ! (D’ailleurs, suis-je la seule a en avoir un peu marre de tout ces romans qui sortent à la première personne ? Non pas que ça me dérange, mais j’aime tellement la troisième personne que cela me fait de la peine (oui oui) de la voir tant délaissée).
Chaque chapitre, était centré sur le ressentit de l’un des sept personnages principaux, ainsi nous suivions sept vies, sept ressentis, sept ambitions !
Quelques personnages apparaissaient un peu plus souvent que d’autres, cela ne m’a pas dérangé.

Alors, enfin, parlons-en de cette histoire !
On suit 7 destins qui sont, de près ou de loin, liés les uns aux autres. C’est fait avec beaucoup d’organisation, de sorte que vous ne serez jamais perdus.
On découvre donc une Macédoine Antique (calme-toi et range ta fourchette, je te parle pas de la salade que ta maman te sert le mercredi midi, mais bien du pays) où la magie existe encore et où les dieux sont bien présents (même si je m’attendais à les voir apparaître de manière beaucoup plus spectaculaire).

On commence par suivre Katerina et Jacob. Ils sont amis depuis toujours et vivent à la campagne. Tandis que Jacob a été sélectionné pour participer à un tournoi se déroulant dans la capitale, Katerina, elle, qui a d’autres projets, décide de le suivre !
Si j’ai trouvé Jacob un peu moyen, j’ai adoré Katerina ! Dès les premières pages on comprend qu’elle a un petit don étrange, une affinité particulière avec les animaux, et j’étais très curieuse de savoir où cela allait la mener !

En parallèle nous suivons quatre personnalités vivant dans la capitale ; la reine Olympias, son fils Alexandre (Le futur Grand), son meilleur ami Héphestion, et Cynané la demi-sœur d’Alex. Ces personnages sont tellement riches et différents !
Entre Alexandre qui réfléchit beaucoup, Héphestion qui se laisse guider par la colère, Cyn la manipulatrice et Olympias la vipère du coin ; on est embarqué dans les conflits et les complots du pouvoir !
Katerina finit, elle aussi par atterrir, au milieu de tout ce petit monde et se doit de découvrir la vérité ! (petit bémol ; j’ai compris dès le chapitre 8 le dénouement d’un des mystères ne se résolvant que dans l’avant dernier chapitre, c’est légèrement prévisible … dommage).

Puis nous avons Zofia, princesse destinée à épouser Alexandre ! Elle est la seule qui n’entre jamais en interaction avec les autres personnages de l’histoire. Je pense que dans ce premier tome, l’auteure nous en fait une présentation d’ensemble ; sa condition, ses aspirations, etc … mais j’ai hâte de voir ce qu’elle nous réserve pour la suite !

Les personnages étaient vraiment géniaux et j’ai adoré les suivre !
Les personnages étant nombreux, chacun nous permet d’en apprendre plus sur leur monde, sur son fonctionnement, ses secrets, sa magie, nous délivrant au passage quelques petites anecdotes qui donne davantage de richesse à l’univers de l’histoire.

J’ai tellement hâte d’en voir plus ! Comme la plupart des tomes 1, il dépeint essentiellement la situation (bien que les derniers chapitres soient riches en actions !) et nous permet de nous familiariser avec cet Empire antique, nous rendant curieux de la suite !

Bref, j’ai été conquise par ce récit qui nous offre ; de l’action, des complots, des trahisons, de la magie, de la romance, des secrets et une bonne dose de personnages riches et variés (perso, mon petit préféré est Héphestion).

Est-ce que je le conseille ?

A celles/ceux qui aiment la mythologie, les légendes, tout ça, tout ça ? Absolument !
A celles/ceux qui veulent des complots, des trahisons, des meurtres ? C’est fait pour vous !
A celles/ceux qui n’aiment que les bons sentiments ? Mouais … je suis pas convaincu que vous aimerez, mais essayez !
A celles/ceux qui en on marre de la première personne ? HALLELUJAH !! Ce livre ravira vos yeux et votre esprit (#jamaisdanslexces)

Bisous & Vipères

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 commentaires sur « LE SANG DES DIEUX ET DES ROIS – Eleanor Herman »

  1. J’ai moi aussi beaucoup aimé ce livre. Et ce n’était pas gagné! Je ne suis pas fan des romans « cape et d’épée », je m’en tient généralement éloigné. Mais, je me suis laissé tenter par ce livre et comme tu l’as fait remarqué, le style de l’auteure est vraiment appréciable. On sent qu’elle a aussi mûrement réfléchit à son histoire et de la tournure qu’elle voulait lui donner. L’intrigue est dévoilé par petite touche. Le 1er tome nous peint une vu d’ensemble, et j’ai donc hâte de commencer le tome 2 (que je viens fraîchement d’acheté! ^_^).

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je trouve que cel livre est vraiment une bouffée d’air frais alors qu’il aurait pu très rapidement devenir lourd et un peu ennuyeux !!
      J’ai vu que l’auteure avait pour habitude d’écrire de véritable roman historique et que justement, elle avait voulu celui-ci plus léger ; c’est réussi ! x)
      Ah !! Je te souhaite bonne lecture alors ! Moi il faut que je me le procure, mais j’ai déjà hâte !
      Merci pour ton commentaire !! ♡

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s