A Court Of Mist And Fury – Sarah J. Maas

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler de A Court Of Mist And Fury de Sarah J. Maas. La suite d’Un Palais d’Épines Et de Roses que j’avais dévoré et adoré (retrouvez ma chronique ici).

Durant mon petit séjour à Londres j’ai acheté ACOMAF et ACOWAR, les tomes 2 et 3 sortis uniquement en VO et dont l’arrivée chez nous ne semble pas prévue pour tout de suite.
Sauf que, vu les éloges des anglophones ET des spoils en tout genre au détour de story insta, je me suis dis qu’il serait peut-être sage de les lire avant de connaître toute l’histoire et d’être dégoûtée une bonne fois pour toute.

Je me suis donc lancée dans la VO avec Laurie (retrouvez son insta ici & son wattpad ).

Si vous n’avez pas lu le tome 1, peut-être, serait-il plus sage de revenir lire l’article plus tard afin d’éviter tout risque de spoil.

Feyre survived Amarantha’s clutches to return to the Spring Court—but at a steep cost. Though she now has the powers of the High Fae, her heart remains human, and it can’t forget the terrible deeds she performed to save Tamlin’s people.

Nor has Feyre forgotten her bargain with Rhysand, High Lord of the feared Night Court. As Feyre navigates its dark web of politics, passion, and dazzling power, a greater evil looms—and she might be key to stopping it. But only if she can harness her harrowing gifts, heal her fractured soul, and decide how she wishes to shape her future—and the future of a world cleaved in two.

Alors, parlons de l’histoire de ce deuxième tome.
Nous retrouvons Feyre en toute fraîche immortelle complètement ravagée par les événements survenus sous la Montagne (je veux dire par là qu’elle ne se remet pas d’avoir planté sa dague dans le cœur de gens totalement innocents).

Vivant aux cotés de Tamlin, elle attend patiemment leur mariage avec autant de joie que toi et moi face à la litière sale de notre chat.
Elle vit les préparatifs de cette journée passivement, sans l’ombre d’un sourire et en se demandant quand est-ce que Rhysand va finalement venir demander son dû ; l’avoir pour lui.

Le début a été très long, très très long. Entre le mal-être de Feyre, les inepties de Tamlin et les apparitions trop peu nombreuses de Rhysand (accompagné de son cynisme hilarant) j’avais très peur de la suite.
Si vous vous attendiez au ton léger et lumineux du début du premier tome, c’est raté. On a droit à une ambiance lourde, pesante et à une Feyre dépressive qui, à mes yeux, n’était qu’à un pas du suicide.
Si au départ, je trouvais cela justifié, au bout d’un moment, cela m’a légèrement irritée.

On prend pas mal de temps à réellement avoir une histoire, un nouveau but, un autre combat, mais quand on le découvre enfin, on se dit que la suite va être prometteuse ; Rhysand le sait, la guerre approche et il veut que Feyre en fasse partie ! L’enjeu est plus grand, plus sombre et une petite quête s’installe à travers le livre. Je n’en dirai pas plus.

Tout au long du bouquin, on retrouve un peu d’action entre deux crises existentielles de Feyre. On apprend beaucoup de chose sur Prythian (le Royaume des Faes) ainsi que sur les créatures/les habitants qui l’occupent ainsi que sur les coutumes (pas toujours très reluisantes d’ailleurs). Cela donne vraiment une richesse supplémentaire à cet univers ! On voit que l’auteure a pris soin des détails.
Comme dans le premier tome ; les dernières pages concentrent toute la problématique. Mais c’est dommage car on ne devient addict que pour les 15 derniers chapitres où révélations et rebondissements se succèdent !

Si l’histoire était un peu ennuyeuse dans les deux premiers tiers du roman, je n’ai pas non plus détesté ma lecture pour une simple et bonne raison ; les personnages.

Feyre m’a peu déçu, certes, mais elle gardait quand même ses répliques cinglantes et son caractère bien trempé, alors je lui pardonne à moitié. Mais on rencontre surtout un quatuor d’exception !
Amren, Mor, Cassian & Azriel m’ont conquis. Leurs interactions, leurs passés, leurs dynamiques … tout était vraiment très bien et nous donnait envie à plus de scènes en leur compagnie.

Puis il y avait Rhysand ! J’ai adoré découvrir son passé, ses motivations, l’explication du-pourquoi-du-comment de lui même et surtout son chez lui ; ses terres, son palais, etc… On apprend à le découvrir de manière assez naturelle et j’ai beaucoup aimé l’évolution du point de vue de Feyre sur ce dernier.
Hélas, si cela a été fait avec délicatesse, ce qui l’a moins été en revanche c’est l’évolution de Tamlin.
D’adorable et légèrement surprotecteur, l’auteure le fait se métamorphoser en grand psychopathe. En vérité, si l’évolution avait été faite avec plus de légèreté cela aurait été parfait et aurait permis de dépeindre avec justesse le fait que nos actes peuvent vite dégénérer. Mais ici, c’était fait avec trop de bruit pour que ça ne me fasse pas tiquer ; on nous oblige à le détester et ça enlève beaucoup à l’histoire.

Je déplore aussi le fait que Lucien soit absent. Ses brèves apparitions étant assez oubliables. J’espère que l’auteure va me le faire revenir dans le tome 3 car il est, sans aucun doute, mon perso préféré ! (après Rhys … évidemment.)

A part ce petit reproche, j’ai aimé comment l’auteure développait ses personnages au travers du regard de Feyre ; les principaux comme les secondaires. De plus les dialogues et les interactions étaient toujours aussi drôles et emplis de cynisme.

En résumé, si dans les deux premiers tiers du roman je tournais les pages pour découvrir les personnages, dans le dernier, c’était pour la problématique de l’histoire.

Parlons aussi du style de l’auteure ; qu’est-ce que c’était compliqué ! Cette VO m’a vraiment posé problème au début avec des mots que je ne connaissais absolument pas, des tournures de phrase que je n’avais jamais vu auparavant. Mais au bout de 5 chapitres ont s’y habitue et le reste de la lecture s’enchaîne plutôt bien.
Si vous êtes débutant je vous le déconseille ! Vous allez galérer et même peut-être abandonner … et ce n’est pas cela que l’on recherche.

Enfin, l’auteure nous livre un final surprenant et inattendu qui  me donne envie de lire la suite, maintenant !

Est-ce que je le conseille ?

A celles/ceux qui veulent continuer la saga ? Sans aucun doute.
A celles/ceux qui détestent les lamentations ? Repassez (pas votre pile de linge)
A celles/ceux qui adorent découvrir des nouveaux paysages, horizons ? Foncez.
A ceux qui veulent des personnages de qualités ? Go go go.

Bisous & Ciel étoilé ♡

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Un commentaire sur « A Court Of Mist And Fury – Sarah J. Maas »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s