THE MISTAKE – Elle Kennedy

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour mon avis sur The Mistake d’Elle Kennedy publié chez Hugo Roman.
C’est donc le tome 2 de la saga OFF-CAMPUS, nous suivons Logan, le meilleur ami de Garrett (cf The Deal) faisant la rencontre de Grace.

C’est un joueur et pas uniquement sur le terrain…

John Logan est une star de l’équipe de Hockey ce qui lui permet d’avoir toutes les filles qu’il veut.

Mais derrière ses sourires de tueurs et son charme ravageur, se cache un être blessé et inquiet de son avenir qui ne s’annonce pas tout rose.

Quand il rencontre Grace, étudiante en première année, et il se dit qu’elle sera la fille idéale pour lui changer les idées. Mais Grace fini par le repousser à cause de son comportement et John va devoir se mettre en quatre s’il veut la récupérer.

Grace n’est plus la jeune fille timide et innocente du début de l’année, et elle compte bien lui faire payer son erreur. John va devoir élever son niveau de jeu.

Si le tome 1 et 2 ont tout de même une idée de base très très similaire ; un joueur de hockey rencontre une gentille une fille. La manière d’aborder l’histoire a été traitée différemment, ne nous donnant pas l’impression de relire encore une fois la même romance.

Nous redécouvrons donc John Logan, celui qui dans The Deal, avait un petit faible pour Hannah, la copine de son meilleur ami. Ici, nous en apprenons beaucoup sur lui, sur son passé et surtout sur sa famille qui reste la problématique majeure du récit.
Logan était un personnage résigné, qui, même s’il ne se plaignait pas, gardait auprès de lui cette ombre persistante de fatalité.

Quant à Grace, son personnage était assez intéressant ; elle avait cette particularité de parler sans pouvoir s’arrêter. Cependant, dans la deuxième partie du roman, son personnage change quelque peu et devient un peu moins bavard.
Même si j’ai bien aimé son personnage, je ne pouvais m’empêcher de la comparer à Hannah (The Deal) … Grace est mignonne mais ses problèmes personnels semblent un peu superficiels et forcés, ce qui ne la rend pas détestable, certes, mais ne vous marque pas des masses non plus. Elle était mignonne, attachante et son évolution au fil de l’histoire crédible.
MAIS, il faut avouer qu’elle était drôle. Même si, pour moi,  elle faisait trop « personnage de roman », Je dois avouer que je lui ai vite pardonné, pour le plaisir de lire des répliques pareilles :

Tu as l’air d’être un mec bien. Cela dit, je suppose que beaucoup de serial killers ont l’air de mecs bien au début. Tu savais que Ted Bundy était super-charmant ?

Dans ce roman-ci, l’entourage de nos deux protagonistes est très détaillé, très présent. Logan a un vrai problème à résoudre qui prend une place conséquente dans le roman.
C’était intéressant, on est en totale empathie lui ; on voudrait qu’il réussisse à échapper à ce destin qu’il pense sans issues, mais une fois la résolution faite, on est un peu déçu car … ça a été trop simple ! Dans ce roman, tous les problèmes étaient réglés dans la facilité et c’est dommage. Ça donne moins de relief, et surtout ça diminue la gravité du problème initiale (manquant un peu de crédibilité au passage).

La romance entre Logan et Grace était mignonne sans être exceptionnelle, là aussi on avait l’impression que tout était trop simple. Bon c’est un roman de new-romance, je ne m’attendais pas à lire des tartines et des tartines de bon-sentiments-tout-ça-tout-ça (il faut se mettre dans le contexte du genre) mais il manquait un petit quelque chose que j’avais pourtant retrouvé dans le tome 1.

Cependant, nuançons tout ça : j’ai adoré les suivre et les accompagner à travers leur campus !
L’écriture de l’auteure est assez addictive, on veut savoir le dénouement, on veut que nos personnages soient heureux et on ferme le livre satisfait de notre lecture.

Alors même si ce n’est pas un coup de cœur, je ne vous le déconseille pas pour autant ! Si vous avez envie d’en connaître un peu plus sur Logan, c’est le moment !

A qui je le conseille ?
A celles/ceux qui aiment le new-adult : foncez, il réunit tout les critères du genre.
A celles/ceux qui détestent le new-adult : ne vous énervez pas, restez calme et passez votre chemin.
A celles/ceux qui sont curieux et veulent lire la saga en entier : allez-y vous passerez un bon moment (en plus ça se lit très rapidement).

Bisous & Fatalité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 commentaires sur « THE MISTAKE – Elle Kennedy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s